serge moissons : vidéo


Bande annonce du DVD : Renée Auphan, une vie pour l'opéra.



Renée Auphan est née à Marseille.

Elle y commence sa carrière à l'Opéra en tant qu'assistante de Louis Ducreux qui y met en scène Manon de Massenet, avant d'en devenir le directeur.

Assistante en titre de Louis Ducreux elle participe alors à ses côtés aux nombreuses productions qu'il présente à l'Opéra de Marseille: Carmen (décors et costumes de Bernard Buffet) Don Giovanni, de Mozart (en français, adaptation de Louis Ducreux) La fille de Madame Angot, de Charles Lecocq, Le mariage secret, de Cimarosa, Lulu, d'Alban Berg, Orphée aux Enfers, de Jacques Offenbach, Les Mamelles de Tirésias, de Francis Poulenc (décors et costumes de Jean-Denis Malclès), Adrienne Lecouvreur, de Francesco Cilea, Eugène Onéguine, de Tchaïkovsky.

Louis Ducreux lui confie bientôt la reprise de ses mises en scène en Europe avant qu'elle n'assume pendant cinq ans la gestion totale de l'Opéra de Monte Carlo. Louis Ducreux ayant été nommé simultanément directeur des Opéras de Marseille et de Monte-Carlo, elle devient alors sa principale collaboratrice, tout en conservant ses fonctions d'assistante metteur en scène et régisseur de plateau. Elle assiste notamment des personnalités telles que Margherita Wallmann et Gian-Carlo Menotti, tout en reprenant des études de chant et de musique à l'Académie de Musique Rainier III de Monaco.

Ses débuts lyriques ont lieu à l'Opéra-comique puis sur les scènes de Monte-Carlo et de Marseille. Elle est engagée ensuite en tant que soliste à l'Opéra de Paris pendant la période où Rolf Liebermann en assurait la direction. En 1982 Renée Auphan abandonne sa carrière de cantatrice et est nommée en juin 1983 à la tête de l'Opéra de Lausanne dont elle assure la direction pendant onze saisons, d'octobre 1984 à juin 1995. En 1993 elle reçoit à Lausanne le Prix des Sociétés de Belles-Lettres et est décorée de la Légion d'Honneur en octobre 1994. Directrice générale du Grand Théâtre de Genève de juillet 1995 à juin 2001, elle est nommée le 1er janvier 2002 à la tête de l'Opéra Municipal de Marseille.

Tout en se consacrant à son métier de directrice, elle réalise au cours de son mandat à Lausanne, à la demande du compositeur Henri-Louis Matter, la mise en scène de La femme et le pantin, très bien accueillie par le public et la presse. A Madrid elle remonte le Pelléas et Mélisande de Genève mis en scène à l'origine par deux artistes qu'elle apprécie particulièrement Patrice Caurier et Moshe Leiser. Et c'est afin de rendre hommage à Louis Ducreux qu'elle choisit de mettre en scène, à l'Opéra de Marseille en mai 2004, L’héritière, de Jean-Michel Damase, œuvre à laquelle elle a participé lors de sa création en y interprétant le rôle titre et, en avril 2008, Manon de Massenet. Elle a également mis en scène, dans ce même théâtre, la nouvelle production et création en langue corse de Sampiero Corso de Henri Tomasi lors de l'ouverture de la saison 2005-2006. A la demande de Jean-Claude Gaudin, Renée Auphan est nommée en 2003 Officier de l'Ordre du Mérite. Elle a reçu sa décoration des mains de Hugues Gall.

Pour me contacter

Suisse

+41 (0)22 735 16 78
+41 (0)79 693 13 05

Fax : +41 (0)22 735 62 12

france

----------

 




Courriel : info@serge-moisson.com

avant d'entrer en scène

A ne pas manquer ?